Aller au menu Aller au contenu
MASTER NANOTECH
Parcours international Nanotech
MASTER NANOTECH

> Présentation > Grenoble INP

Minatec

Mis à jour le 24 juin 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Grenoble a mis en place, depuis juin 2006, le pôle national d'innovation en micro et nanotechnologies (pôle Minatec) sous l'action concertée du CEA, de l'Institut National Polytechnique de Grenoble et des collectivités locales. Près de 180 millions d'euros ont été investis. Ce centre permet de maîtriser toute la chaîne de compétences.

Le pôle d'innovation MinatecIl réunit sur un même site l'école d'ingénieur Phelma (anciennement ENSEEG, ENSERG et ENSPG), des laboratoires concernés (IMEP-LAHC, LTM, LMGP, Spintec...) et un centre de formation continue en microélectronique et nanotechnologies.

Pour accélérer le processus d'innovation et tirer parti de la pluridisciplinarité des domaines couverts, le pôle est doté d'une structure (la Maison des Micro et Nanotechnologies, MMNT) assurant l'animation, le support et le rayonnement de Minatec au niveau national et international. Par ailleurs, dans la région, sur le site de Crolles 2, ST Microelectronics et ses partenaires (notamment récemment IBM) ont investi très fortement, avec l'aide de l'Etat et de la Région, dans la recherche sur la production de circuits microélectroniques de dernière génération, sur des plaquettes de silicium de 300 mm de diamètre.

Dans le cadre de Minatec, d'autres projets sont nés, en partenariat avec l'UJF et le CEA :

  • MIGAS, une école d'été internationale sur la microélectronique avancée, depuis 1998. Cette école s'adresse aux doctorants, ingénieurs et chercheurs du monde académique et du monde industriel. A travers un programme scientifique basé sur des cours donnés par les meilleurs scientifiques internationaux, le but est que les participants améliorent leurs compétences sur l'état de l'art et le futur des nano-dispositifs.Cliquez ici ;
  • en s'appuyant sur leurs compétences fortes en recherche, Grenoble INP, l'Université Joseph Fourier, le CEA et le CNRS ont mis en place en commun une Ecole Européenne des Nanosciences et des Nanotechnologies "ESONN", qui cible un public chercheur européen : étudiants de niveau doctorat, chercheurs postdoctoraux, ingénieurs de recherche et développement. La première édition a eu lieu dès l'été 2004 ;
  • de plus, avec l'installation sur le pôle Minatec de 700 m² de salles blanches de Nanotech (Centre Interuniversitaire de MicroElectronique), les universités grenobloises ont disposé dès 2005 d'une très importante plateforme de formation en micro et nanotechnologies. Les enseignants et les étudiants disposent ainsi de moyens qui leur permettent de concevoir, de fabriquer et de tester des puces électroniques et des systèmes hétérogènes comprenant à la fois des microsystèmes, des nano-objets, des circuits intégrés d'acquisition et de traitement des données.
Pour en savoir plus sur Minatec, cliquez ici
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 24 juin 2009

Contacts

Institut National Polytechnique de Grenoble - 46, av. Félix Viallet - 38031 Grenoble cedex 1 - France
          Liliana Prejbeanu
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes